Ardoise ?  Tablette graphique  ? Planche à dessin ?

Difficile de résumer le concept de La Slate de ISKN tant le potentiel est grand !

Cette ardoise réinvente le dessin traditionnel en offrant toutes les qualités du numérique.
Les amateurs de feuille et de crayon vont adorer.

LA GENESE

Si vous avez déjà essayé une tablette graphique ou une appli de dessin sur iPad avec un stylet, vous avez surement ressenti cette frustration de ne pas retrouver les sensations d’un bon vieux dessin crayonné à l’ancienne.

La Slate vous ramènera à la douce époque du Lycée où vous exerciez vos talents de dessinateur sur les tables en bois de l’Education Nationale.

Le projet est né de cette idée : allier le dessin et le numérique.

L’idée est sortie de l’esprit d’une start-up  grenobloise : ISKN.

 

the-slate-iskn-5

Tout a démarré en 2010 au CEA-Leti, ce Laboratoire du Commissariat de  l’Energie Atomique est spécialisé dans les recherches sur le magnétisme et les nano-technologies.

L’idée d’une surface qui reproduirait un dessin en temps réel nait à Grenoble et la première ébauche sera une immense toile à dessin de 2m qui reproduit la peinture sur un écran TV via le bluetooth.

Des années de recherche et de mise au point plus tard, La Slate prenait sa forme définitive.

L’aventure s’est accélérée avec Kickstarter en  2103 et un succès fulgurant :  plus de 340K€ de fonds levés sur la plateforme !

Mais alors comment ça marche cette fameuse place à dessin 2.0 ?

l’instant MICHEL CHEVALET 

Comme vous avez surement séché les cours de physiques de Terminale, faisons simple !

slate-iskn2-1

 

Au coeur de la Slate se trouve une trentaine de capteurs magnétiques qui vont détecter le champ magnétique de la petite bague métallique du stylo (un aimant en réalité) .

Angle d’inclinaison, déplacement, vitesse : tout est mesuré , analysé et enregistré au format numérique pendant que vous dessinez tout simplement au stylo sur une feuille.

On associe donc le plaisir physique du dessin et le confort d’un fichier numérique exploitable ensuite en retouche.

Packaging : BIC IN THE BOX

De base La Slate est livré avec sa pochette qui sert d’étui.

Ajustable avec les 4 sangles, la pochettes vous permettra de transporter votre iPad avec votre Slate au quotidien.

 

slate-iskn4-2

Vous retrouverez aussi 2 stylos à bille equipés de la fameuse bague magique et 2 bagues à adapter sur les stylos / crayons de votre choix.

Enfin un cable Micro USB complète le tout pour assurer la charge de la tablette.

On tient 10h en dessin sans problème et quasiment 2 mois en veille.

Mise en route : EASY AS A.B.C

J’ai eu la chance de tester par 2 fois La Slate : en début d’année avec une version pré-lancement et une version définitive il y’a quelques jours.

Dans les 2 cas , La Slate m’a séduit par sa simplicité et sa facilité d’utilisation.

slate-iskn3-1

Un connecteur sur la tranche permet de l’allumer et de choisir parmi les 2 modes de fonctionnement : connectée ou autonome.

 

  • Le mode connectée nécessite un iPad et l’appli ImagInk pour avoir la numérisation du dessin en temps réel.

Dans ce mode on se retrouve quasiment dans une configuration de tablette graphique style Wacom.

  • Le mode autonome vous permet d’utiliser la Slate en tant que carnet à dessin.

Idéal pour les ballades, les sorties, ce mode enregistre  vos dessins sur la mémoire interne  ( 2Mo  / 50 pages) et si besoin vous pouvez y ajouter une carte micro SD.

Une fois rentré chez vous il vous suffit de connecter la Slate à votre iPad pour récupèrer votre dessin numérisé.

 

slate-iskn4-13

La connection entre La Slate et l’iPad se fait de manière automatique en Bluetooth LTE 4.0 via l’appli IMAGINK.

Simple et efficace, on est vraiment dans les fondamentaux d’une bonne expérience utilisateur !

A l’utilisation : TALENT REQUIS 

iPad en route, appli et Slate connectés, feuille blanche en place voici venu le moment décisif !

Et la le couperet tombe : JE NE SAIS PAS DESSINER.

Papa, maman désolé …

QUELLE VALEUR AJOUTEE ? 

C’est la grande question évidemment ! Succès ou flop ?

slate-iskn4-12

 

Nous on a vraiment aimé le concept et vous a fait une liste comme des vrais pros du SEO :

  1. On revient au dessin dans sa forme originelle : une feuille, un stylo et basta
  2. On est beaucoup plus connecté de manière « sensoriel » avec son dessin : le trait, la glisse de la pointe tout ça.
  3. On peut sortir La Slate partout en autonome sans craindre de l’abimer ou de se la faire voler.
  4. La fonction REPLAY de l’appli ouvre un potentiel énorme pour partager sur les réseaux sociaux
  5. Un produit bien pensé dans l’usage et fiable

Les champs d’applications sont immenses : artistes, professeurs, créatifs agence, et notamment dans l’éducation où j’imagine déjà des classes de maternelles 2.0 se servant de La Slate pour apprendre les base de l’écriture.

 

slate-iskn4-14

La Slate est proposée en commande sur le site de ISKN dans une version Color Edition  qui contient l’ardoise + la pochette.

Cette édition limitée en quantité est à 199€.

Il existe aussi une Black Edition avec l’ardoise seule sans pochette au même prix.

Le prix est peut être le seul vrai facteur limitant de cette Slate mais le fait d’être indépendante niveau matériel offre une longue durée de vie et à coup sur elle vous suivra pendant des années et verra animer de nombreux dessins.

En conclusion notre avis sur La Slate est vraiment très positif et on espère vraiment qu’elle trouvera son public.

La concurrence commence déjà à annoncer des produits dans la même veine, preuve que le concept est bon et prometteur.

PS : Merci à tout l’équipe de ISKN pour leur disponibilité et leur confiance !