Au menu aujourd’hui le test de l’appareil photo-vidéo 360 degrés de Ricoh : le Theta S !

Avec ses 2 objectifs fish-eye 180 positionnés de chaque côté  le Ricoh Theta S attire la curiosité.

Quel est donc le projet de ce drôle d’appareil photo ?

Le Théta S en détails

Le Théta S est construit autour d’un boitier en aluminium recouvert d’une couche façon néoprene

Sur la tranche gauche on retrouve le serial et l’identifiant Wifi et sur la tranche droite les 3 boutons de fonctions : on/off,  Wi-Fi,  mode photo / vidéo.

 

Sur la face avant et arrière on retrouve un capteur photo de 1/2 pouce qui vont permettre de sortir une photo de 12 millions de pixel (combinés). Les optiques sont du coup très grand angle avec une distance de mise au point minimum pour permettre de créer des images sphériques. En dessous de l’objectif avant, un bouton large permet le déclenchement de la prise de vue.

En dessous du Theta S on retrouvera un port microUSB pour la charge mais aussi un port micro HDMI pour la connecter à la TV.

Pas d’emplacement carte mémoire ici, il faut jouer avec les 8 Go de stockage interne ce qui fait un bon 8 000 photos quand meme.

La mise en route

Le coté très cool de ce Theta S c’est sa simplicité , autant pour la prise en main que pour le fonctionnement.

Avec seulement 95 grammes sur la balance, il tient super bien dans la paume de la main. Du pouce on l’allume en appuyant sur le tranche et aussitôt un voyant bleu s’allume sur la face avant bien caché derriere le néoprène.

Il ne reste plus ensuite qu’à connecter votre smartphone sur le Wi-fi du Theta S. Evidemment vous aurez pris le temps avant de télécharger les applis de la maison disponibles sur iOS / Android / Mac et PC   

Le Theta S en action 

Transition parfaite pour voir ce petit bijou en action.

Chez moi ça se passait quasiment toujours de la meme façon : Theta S dans un main, pouce sur le déclencheur et iPhone dans l’autre avec l’appli pour « voir » ce que je shootais.

Un déclenchement avec le pouce et hop la photo est prise.

La suite se passe tout simplement dans l’appli Theta pour télécharger les images dans votre smartphone.

On peut ensuite s’amuser à modifier les photos dans l’appli Theta + en testant les différentes options.

Ma préférence va clairement au mode Little Planet  qui « enroule » la photo 360 autour d’un planète imaginaire et offre ce genre de clichés uniques

 

Le mode vidéo

Assez anecdotique, la fonction vidéo offre les meme possibilités qu’en photo. Le problème est plutôt le manque de plateforme réellement adapté pour les contenus 360°. Youtube commence à s’y mettre mais la qualité est encore loin du compte.

On peut y voir une belle experimentation pour créer et tester des contenus immersifs pour la réalité virtuelle : l’appli Theta Video est compatible avec le casque VR Homido par exemple.

Conclusion

Bien conçu, bien fini et très agréable à utiliser cet OVNI photo, le Theta S a tout pour susciter l’envie quand on fait de l’image.

La qualité et le coté totalement unique des images qu’il créent vraiment bluffant et on ne peut que vous le recommander !

Des heures de fun en perspectives et des possibilités de sortir du cadre en imaginant des utilisations hors du commun : immobilier, vidéo 360° pour réalité virtuelle ect …

Le point faible reside dans un prix assez élevé et le risque d’une certaine lassitude de ce produit très particulier.

Ricoh Theta S – 339€ sur AMAZON